FUNIX

Les inégalités entre l'outre-mer et la métropole : cas particulier de l'île de la Réunion


Partie 1

Une évolution nécessaire du modèle socio-économique sous forte contrainte

Partie 2

Les leviers de réduction des inégalités

Conclusion


Les inégalités entre l'outre et la métropole cas particulier de la Réunion


Les inégalités entre l'outre mer et la métropole

cas particulier de l'île de la Réunion




Ces pages ont été rédigées à partir d'un mémoire réalisé dans le cadre d'un Master 2 de droit en formation continue avec l'université Paris 1 - Sorbonne, il porte sur les inégalités entre l'outre mer et la métropole avec un focus sur l'île de la Réunion.
Le document peut être téléchargé ici il est librement distribuable dans les limites fixées par la licence Creative Commons BY-NC-DD 2.0 Fr.

Le plan détaillé du mémoire est ci-dessous, vous pouvez également y accéder via le menu à gauche de l'écran et revenir à cette page en cliquant sur l'image dans le bandeau en haut. Vous pouvez également revenir aux pages principales de ce site en cliquant sur les icônes du bandeau supérieur (en les survolant on obtient la description du lien). Pour une vision de la Réunion plus touristique notamment pour les amateurs de randonnées, je vous invite à visiter cette page.

Résumé


La Réunion est une île d’extrêmes, de contrastes et pleine de contradictions.

D’extrêmes car elle cumule dans un espace exigu surpeuplé tous les risques physiques imaginables :  l’inondation, les mouvements de terrain, les cyclones, les éruptions volcaniques, les séismes et les feux de forêts. Elle concentre également un large éventail d’inégalités sociales, elle est ainsi le département français qui compte à la fois le plus fort taux de bénéficiaires des minima sociaux et de l’impôt sur la fortune. Elle se caractérise également par un fort taux de chômage, de violence, d’illettrisme et de personnes touchées par l’alcoolisme et les problèmes de santé liés à la sédentarité et la malbouffe.

De contrastes avec une variété de reliefs et de paysages, on passe du lagon tropical à la haute montagne à plus de 3000 m d’altitude en l’espace de quelques dizaines de kilomètres. Elle compte également une variété et une diversité de population façonnée par trois siècles de peuplement et de colonialisme. Par ailleurs du fait des inégalités omniprésentes la Réunion cumule toutes les caractéristiques d’un pays riche et développé et d’un pays dutiers monde.

De contradictions avec un rattrapage économique par rapport à la métropole sur le modèle métropolitain par opposition à un développement propre prenant en compte les atouts et le contexte local qui a réduit les inégalités entre la Réunion et la métropole mais qui dans le même temps entretient voire augmente les inégalités dans la société réunionnaise. C’est aussi une île située dans un environnement régional actif en plein développement mais à la fois fermée et isolée et qui entretient des échanges quasi exclusifs avec la métropole. Contradiction également entre des réunionnais qui veulent être traités de la même manière que leurs homologues métropolitains mais qui affirment leurs différences notamment culturelles.

Aujourd’hui la réduction des inégalités marque le pas et fait face à un système en place conservateur et peu enclin à évoluer, pourtant la Réunion est une île riche de la diversité de sa population et pleine d’atouts qui n’attendent qu’à être exploités pour accélérer son développement et réduire les fractures qui minent la société réunionnaise.

Préambule

Il n’existe pas un outre-mer mais des outre-mer, bien qu’ayant une histoire relativement proche, le substrat historique, géographique et sociologique est fondamentalement différent d’un département ou d’une collectivité d’outre-mer à l’autre. Il en résulte que l’étude des inégalités avec la métropole et l’outre-mer ne peut s’appréhender de manière globale aisément en faisant abstraction de ce substrat. Aussi le présent document faitle choix de se focaliser sur l’île de la Réunion, en y associant toutefois dans la première partie dans les comparaisons statistiques les autres « vieilles colonies » Guadeloupe, Martinique et Guyane issues du premier empire colonial français.

Plan du mémoire

Le mémoire s'articule autour d'une riche introduction qui va poser les concepts qu'on entend autour des termes d'égalité et son pendant à la connotation négative d'inégalité, l'introduction s'attarde également à revenir sur l'histoire de l'île car on ne peut faire abstraction du substrat historique pour comprendre les problématiques actuelles. Le mémoire se décompose ensuite en deux parties. La première partie du mémoire liste les grandes spécificités des départements d’outre-mer dans le droit français et européen et dresse le constat des inégalités avec la métropole et des limites du modèle d’intégration français. Elle se focalise ensuite sur l’île de la Réunion, objet de ce mémoire, qui cumule un certain nombre d’inégalités extrêmes que les différentes politiques publiques de rattrapage passées et actuelles n’ont jamais pu totalement réduire et qui ont des conséquences particulièrement néfastes sur une société réunionnaise profondément malmenée par un développement social et économique de l’île accéléré et pas toujours très bien maîtrisé. La seconde partie de ce mémoire liste les facteurs qui peuvent contribuer à la réduction des inégalités au travers d’un développement économique endogène qui favoriserait l’égalité des chances. Il s’agit notamment de se reposer sur les atouts intrinsèques de l’île, sur les acteurs du changement et sur l’évolution des politiques publiques et des institutions.

Introduction

Sur le concept d’égalité

- L'égalité réelle

- L'égalité des chances

- Les inégalités objectives

- Les inégalités subjectives

- Faut-il combattre toutes les inégalités

La Réunion un rattrapage en trompe l'oeil

- Les débuts de la colonisation

- La période de l'esclavage et de l'engagisme

- La départementalisation


- Les effets pervers du rattrapage

- L'action déterminante de Michel Debré dans le développement de l'île

- Un rattrapage en panne

Le poids de l'origine sociale dans l'égalité des chances

Partie 1 : Une évolution nécessaire du modèle socio économique sous fortes contraintes

Titre 1 : Faut-il combattre toutes les inégalités avec la métropole ou les gérer ?

1.1 La prise en compte des départements et régions d’outre-mer au sein de la République et de l’Union européenne

- 1.1.1 Rappel historique

- 1.1.2 La place actuelle des départements et régions d’outre-mer dans les institutions françaises

- 1.1.3 La place des départements et régions d’outre-mer au sein de l’Union européenne

- 1.1.4 Des départements et régions d’outre-mer marginalisés

- 1.1.5 Les limites du modèle d’intégration français

- 1.1.6 L’exigence de solidarité nationale

1.2 Des inégalités socio-économiques

- 1.2.1 Inégalités d’emploi et de revenu

- 1.2.2 Inégalités de logement

- 1.2.3 Inégalités dans le domaine de la santé

- 1.2.4 Inégalités dans le domaine de l’éducation

1.3 La Réunion un cas à part au sein des départements et régions d’outre-mer

- 1.3.1 Des inégalités extrêmes

- 1.3.2 Des réunionnais à la santé dégradée

- 1.3.3 Des réunionnais viscéralement attachés à la République Française

- 1.3.4 Des inégalités à relativiser

Conclusion Titre 1 : Faut-il combattre toutes les inégalités ou les gérer ?

Titre 2 : Un rattrapage de la Réunion vis à vis de la métropole en panne

2.1 Des politiques publiques à bout de souffle

2.2 Une structure institutionnelle, économique et sociale porteuse d’inefficacité

- 2.2.1 Des structures institutionnelles inadaptées

- 2.2.2 Une gestion défaillante des collectivités locales

- 2.2.3 Un modèle économique et social qui entretient les inégalités

- 2.2.4 Un système politique qui pousse au conservatisme dans un contexte budgétaire contraint

- 2.2.5 Un système dévoyé au détriment des plus démunis

Conclusion Titre 2 : Un rattrapage de la Réunion vis à vis de la métropole en panne

Titre 3 : Une société réunionnaise sous forte tension sociale

3.1 Une société déstructurée, désengagée et en perte de valeurs

- 3.1.1 Une société en perte de valeur et de cohésion

- 3.1.2 Une société sans identité et projet collectif

- 3.1.3 Une violence en augmentation

- 3.1.4 Alcool et précarité

3.2 Les risques pour la République d’une désintégration de la société réunionnaise

Conclusion Titre 3 : Une société réunionnaise sous forte tension sociale

Titre 4 : Les facteurs d’inertie et défis à venir

4.1 Les facteurs d’inertie

- 4.1.1 Les facteurs géographiques

- 4.1.2 Les facteurs économiques

4.2 Le défi démographique

- 4.2.1 Le défi de la surpopulation

- 4.2.2 Le défi actuel de la jeunesse

- 4.2.3 Le vieillissement programmé de la population

Conclusion Titre 4 : Les facteurs d’inertie et défis à venir

Partie 2 Les leviers de réduction des inégalités à la Réunion

Titre 1 : Les atouts à valoriser comme axes de développement

1.1 Une ouverture internationale

1.2 Un emplacement géostratégique

1.3 Des ressources et un trésor environnemental

1.4 Une richesse culturelle

Conclusion Titre 1 : Les atouts à valoriser comme axes de développement

Titre 2 : L'action publique comme moteur du changement

2.1 Revoir la gouvernance des politiques publiques

- 2.1.1 De la nécessité d’une action publique volontariste et s’inscrivant dans la durée

- 2.1.2 Simplifier, mutualiser et décloisonner les structures administratives

- 2.1.3 Des politiques publiques qui doivent rééquilibrer les dépenses publiques

- 2.1.4 De l’opportunité d’une autonomie accrue

2.2 Revoir le suivi et l’évaluation des politiques publiques

- 2.2.1 Des actions décloisonnées, globales, transversales, transpartisanes et pérennes

- 2.2.2 Des actions suivies et évaluées en boucle courte

- 2.2.3 Vers un contrôle étatique des collectivités plus strict

- 2.2.4 De l’opportunité d’actions de rupture ou inscrites dans la durée

Conclusion Titre 2 : L’action publique comme moteur du changement

Titre 3 : L'Union européenne et les autres acteurs du développement

3.1 Le soutien de l'Union européenne pour l'outre-mer

- 3.1.1 Pour une adaptation des règles, normes et règlements de l’Union européenne aux spécificités des départements etrégions d’outre-mer

- 3.1.2 Le maintien des fonds structurels et des spécificités

- 3.1.3 L’adaptation des aides d’État aux RUP

3.2 Les acteurs locaux économiques et la société civile

- 3.2.1 Le rôle de la société civile dans la cohésion sociale

- 3.2.2 Le rôle des syndicats

- 3.2.3 Le rôle des médias

- 3.2.4 Le rôle des acteurs économiques

Conclusion Titre 3 : L’Union européenne et les autres acteurs du développement

Titre 4 : Les actions de politique publique pour rééquilibrer le modèle de société

4.1 Le développement via la responsabilité sociétale des entreprises

- 4.1.1 Le concept de responsabilité sociétale des entreprises

- 4.1.2 Les actions vers les acteurs institutionnels

- 4.1.3 Les actions vers les entreprises

4.2 Les actions dans le domaine social

- 4.2.1 Les actions globales dans les domaines du logement, de la formation, de l’éducation et de la santé

- 4.2.2 Les actions particulières dans le domaine de la formation et de l’éducation

- 4.2.3 Les actions particulières dans le domaine de la santé

4.2.4 Les actions pour renforcer l’accompagnement du monde associatif

4.3 Les actions pour relancer l’activité économique

4.3.1 Les actions pour agir sur la structure du marché

4.3.2 Les actions pour favoriser l’entreprenariat, l’investissement et l’innovation

4.3.3 Les actions pour renforcer l’attractivité et s’ouvrir aux marchés régional et mondial

4.3.4 Renforcer les secteurs traditionnels

4.3.5 Développer l’économie sociale et solidaire

Conclusion Titre 4 : Les actions de politique publique pour rééquilibrer le modèle de société

Conclusion du mémoire

Conclusion

Abréviation

Abréviation